L’argent Colloïdal qu’est-ce que c’est ?

Un peu d’histoire

Employé depuis des siècles pour traiter de nombreuses affections et maladies, l’argent colloïdal a longtemps servi comme « antibiotique naturel » jusqu’au début des années 40 avec l’invention des antibiotiques de synthèse.

En fait, ses propriétés bactéricides sont connues depuis l’Antiquité où l’argent était utilisé pour les récipients servant à stocker l’eau, le vin et d’autres produits de consommation. On le considérait aussi alors comme un allié dans les soins de beauté et les cosmétiques.

Quelles vertus et quand l’utiliser ?

L’argent colloïdal serait efficace contre de multiples infections, pour contrer les bactéries, les champignons, certains virus et les parasites. Il serait plus particulièrement efficace pour traiter les problèmes de santé suivants :

  • Les maladies oculaires (orgelet, ophtalmie, conjonctivite, blépharite)
  • Les maladies liées au système respiratoire (asthme bronchite, grippe, rhume, maux de gorge, sinusite…)
  • Les maladies génito-urinaires (hypertrophie de la prostate, cystite, urétrite, gonorrhée, mycose vaginale…)
  • Les maladies de la bouche (aphtes, gingivite, halitose, parodontite…)
  • Les maladies de la peau (eczéma atopique, acné, abcès, verrues, zona, herpès, urticaire…)
  • Les maladies liées au système digestif (diarrhée, gastrite, ballonnements, maladie de Crohn, côlon irritable, entérite, hémorroïdes…)

Comme les autres substances colloïdales (or, cuivre, zinc, silicium…) le vrai argent colloïdal peut bénéficier à la beauté de l’épiderme en raison de son action antivirale, antifongique, bactéricide et désinfectante. Pulvérisé sur la peau, il renforcerait le métabolisme réparateur des tissus, constituant ainsi un traitement anti-vieillissement.

Des précautions d’emploi

Il faut distinguer deux usages pour l’argent colloïdal : l’usage externe (pulvérisation, etc) et l’usage interne. En usage interne, son emploi est interdit en France comme complément alimentaire ou en soins. D’après la décision de l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA), il n’est donc plus disponible dans sa version interne comme cicatrisant ou à ingérer.

Son action est sécuritaire, si vous consultez les paramètres indiqués sur le contenant d’eau distillée employée dans la préparation de la solution ; celle-ci ne doit pas contenir de sels, de protéines ou autres composés.

Dans une solution non suffisamment pure, les ions d’argent pourraient s’associer aux impuretés et générer des sels d’argent, qui peuvent s’avérer toxiques et provoquer l’apparition d’argyrisme (coloration grise de la peau). Les doses quotidiennes indiquées sur le produit doivent être suivies à la lettre et l’avis d’un médecin avant tout usage est particulièrement recommandé.

Nos productions principales

Les marques Nutri’Vie et Natavéa, exclusivement distribuées en magasins bio, nous font confiance depuis Juillet 2017, pour la plus ancienne. Actuellement la société Amarolab France produit en moyenne 36 tonnes d’argent colloïdal par an.

Nous pouvons prendre en charge le graphisme, ainsi que la fabrication en petite, moyenne et grande série, suivant vos besoins.